Artistes

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Jean-Louis Alsmosnino, Guitare

Jean-louis Almosnino débute la guitare à l’âge de 10 ans et découvre le Jazz, la musique Classique,
le Rock, la musique Brésilienne, la Variété.

Il expérimente tous ces styles et s’inscrit plus tard au CIM, à Paris pendant 3 ans avec Pierre Cullaz, période durant laquelle, il découvre l’histoire du Jazz. Il participe pendant ce temps, à de nombreux concerts et festivals. Il enseigne, peu après à l’AIMRA, Lyon, (deuxième école de Jazz en France après le CIM) pendant plus de douze années.

Il joue dans des groupes et formations diverses composées de musiciens français, américains, suisses, italiens en concerts, clubs, festivals, en France, à l’étranger, dans des formations allant du Duo au Big Band.

  

Patrick Bafon, Piano et chant

Patrick Bafon est né en Guyane Française en 1965. Il est pianiste, chanteur, accordéoniste, percussionniste. Toute son enfance sera bercée de musiques brésiliennes, haïtiennes, antillaises, cubaine, etc. qui auront une influence importante sur son jeu musical.

Arrivé à Lyon en 1990, il développe, toujours en autodidacte, une pratique du jazz chanté avec un goût prononcé pour le scatt et participe à plusieurs formations locales, Avoixcadabra (jazz vocal), Sandungo (Salsa, latin jazz), etc.

En 2000 il sort un premier album de compositions et de reprises intitulé “l’homme descend du swing” et se consacre depuis, à travers la formation éponyme, à un jazz chanté et “swing” destiné à un public de danseurs car il est lui-même un danseur de Lindy Hop.

Depuis les années 1980, Patrick bafon a produit et/ou participé à plusieurs albums sous son propre nom ou ceux de Sunny Band en 1998, Madiana en 2012 et 2017, Abigoba en 2010…

  

Karim Bahloul, Chant

Natif de Lyon, Karim Bahloul grandit dans une famille où la musique, le chant et la danse créaient une émulation artistique des plus vivantes. Très doué, bercé par la funk et la musique noire américaine, Karim se découvre une attirance pour le jazz et la soul. Parallèlement, la richesse de la musique du moyen orient et d’extrême orient le bouleverse et enrichit son paysage musical. Dès l’âge de 16 ans il anime régulièrement des Jam sessions au Hot Club de Lyon entouré de nombreux artistes talentueux. Il se distingue rapidement par son talent et est très vite sollicité par de nombreuses formations. Touché profondément par les grandes voix du jazz; Betty Carter, Sarah Vaughan, Carmen McRae, Anita O’Day, Mel Tormé, Nat King Cool, Ray Charles… Karim s’impose avec son propre style.

  

Xavier Bozetto, Guitare

Après des études de piano classique dès l’âge de 8 ans, Xavier Bozetto commence à 13 ans à jouer de la guitare d’abord en autodidacte puis dans la classe de guitare Jazz de Jean Louis Almosnino à l’AIMRA et au Conservatoire de Région de LYON où il obtient la médaille d’or et le DEM en 1998. Il joue régulièrement dans les clubs de la région Lyonnaise et notamment au Hot Club de Jazz en compagnie du pianiste Jean-Charles Demichel figure du Jazz français et en trio dans le groupe Sometime Ago avec Christophe Metra et Stéphane Rivero. Il a également eu l’occasion de partager la scène avec des musiciens de renommée internationale tels que Chuchito Valdes, Dave Liebman, Mario Stanchev, Dominic Cravic, Karen Sharp, Roland Guérin, Dany Doriz, Frank Avitabile, Sangoma Everett, Cesar Allan…

  

Jean-Charles Demichel, Piano

Jean-Charles Demichel s’est forgé une solide réputation en côtoyant des grands du Jazz américain tels les trompettistes Bill Coleman et Sonny Grey, les ténors Johnny Griffin ou Nathan Davis, les batteurs Kenny Clark et Art Taylor, les bassistes Sam Jones et John Ore… Il joue régulièrement en trio ou quartet au Hot Club de Lyon depuis 1958, club dont il a assuré la présidence pendant de nombreuses années. Le quartet est né il y a quatre ans de la fusion de deux trios, le premier avec piano contrebasse et batterie, formule déclinée dans toute l’histoire du Jazz de Duke Ellington à Bill Evans, et le second avec piano, contrebasse et guitare, dans la lignée du trio d’Oscar Peterson avec Herb Ellis et Ray Brown. Le répertoire est vaste, avec une forte dominante bebop, hommages appuyés aux maîtres du style, ainsi qu’aux grands pianistes des années 50, Horace Silver, Bobby Timons, créateurs du mouvement Hard Bop et du style Funky. Des pièces de Fats Waller, Mac Coy Tyner, Ahmad Jamal viennent compléter le tableau. Jean-Charles Demichel a côtoyé les plus grands et ça se sent !!

  

Matthieu Garreau, Batterie

Il a étudié le jazz au département jazz du Conservatoire de Montpellier, auprès de François Théberge, Pierre de Bethman, Stéphane Foucher et Peter Giron. Mais c’est surtout à l’écoute de batteurs tels que Roy Haynes, Ben Riley, Brian Blade, Greg Hutchinson, Philly Joe Jones et bien d’autres qu’il a façonné son jeu. Il a ainsi pu jouer avec Dany Doriz, Claude Tissendier, Philippe Lejeune, Eric Teruel, A. Pinilla-Munoz (1 CD), l’Orchestre de Création du Languedoc, le Big Band de Montpellier, Superswing, David Bressat, Christophe Métra, Jon Boutellier, Cédric Perrot, Jean-Charles Demichel… Ces nombreuses expériences ont fait de lui un musicien demandé pour son jeu fin, efficace et dynamique, au swing très présent.

  

Christophe Metra, Trompette et Bugle

Passionné par l’écriture et l’arrangement, qu’il a appris auprès de Pierre Drevet, Christophe Metra fonde avec Pierre Baldy, le big band l’O.E.U.F. pour lequel il va écrire une partie du
répertoire.

Cette activité de compositeur ne doit pas occulter son talent de trompettiste. Après avoir obtenu 2 médailles d’or aux conservatoires de Lyon et Chambéry, il a l’occasion de jouer sous
la direction d’Antoine Hervé, Maria Schneider, Martial Solal, Laurent Cugny, Albert Mangelsdorf avec l’O.R.J Rhône-Alpes…

Titulaire du D.E. de jazz et désireux de partager sa passion pour la musique avec les jeunes générations, il enseigne au conservatoire de Villefranche-sur-Saône et intervient régulièrement lors de master-class et de stages (Crescent jazz club, Jazz à Fareins, stage de Lentilly,….).

Il joue actuellement avec Wilhelm Coppey 4tet, la compagnie des Charentaises de luxe, Skokiaan Brass Band, le Big Band de Chalon Bourgogne et on peut l’entendre sur un bon nombre d’enregistrements.

  

Alfio Origlio, Piano

Né en 1967, explorateur de nombreux courants musicaux, le grenoblois Alfio Origlio est un pianiste multipliant les tournées et collaborations avec des artistes prestigieux comme : Salif Keïta, Bobby Mc Ferrin, Manu Katché, Me’shell Ndegeocello, Pino Paladino, Chris Potter, Michel Jonasz, Henri Salvador, Keziah Jones, Erik Truffaz, Daniel Humair, Pierre Bertrand, Didier Lockwood , André Ceccarelli, Daniel Mille, Ernie Watts, Nathalie Dessay, Michel Colombier, Michel Legrand, Bob Mintzer…), il est également un compositeur prolifique au style très personnel.

  

Stéphane Ranaldi, Batterie

Né en 1972 à Lyon, il débute la batterie en accompagnant des groupes de rythm’n’blues, de rock et de variété dès l’âge de 13 ans tout en travaillant la batterie à l’école Dante Agostini de Lyon. A 21 ans, il entre au Conservatoire National et de Région. Il obtient une médaille d’or à l’unanimité à 25 ans.

A la suite de ses études au conservatoire, par envie de se perfectionner il côtoie, sous forme de stages, d’ateliers, Georges Paczinsky, Stéphane Huchard, Linley Marthe, Michel Perez et David Sauzay (alors membre du Collectif Mu).

Sa formation et son désir de jouer sur scène lui permettent ensuite d’accompagner des musiciens de jazz tels que: John Tchicai, Sylvain Beuf, Michel Fernandez, Damien Argentiéri, Tony Pettrucciani, David Fettman, Martin Jacobsen, Diego Imbert, Krzystof Majchrzak, David Sauzay, Michel Perez, Jean Charles Demichel, Alexis Requet, Mike Cheret, etc. Mais aussi de blues : Tomek Dziano, Mike Green, Fred Brousse, Kyla Brox etc.

Toujours à la recherche de nouvelles expériences musicales, sonores et humaines au-delà des clivages de styles, il crée en 2014 le groupe Oleum Camino, trio à l’instrumentation hybride (euphonium, guitare et batterie).

Attaché à l’envie de transmettre, il a enseigné dans des structures auprès de publics variés.
Il développe depuis 2015 une pédagogie autour de l’enseignement du rythme : Pulsamouv.

Titulaire du Diplôme d’Etat de Jazz, il est actuellement professeur au Conservatoire Régional de Chalon-sur-Saône (71).

  

Alexis Requet, Saxophone

Diplômé de conservatoire Jazz et Classique, il possède un D.E.M de musique de chambre. Après un parcours classique au CNR de Besançon, il s’installe à Lyon, où il étudie le jazz au CNR de Lyon, avec Jacques Helmus, Jérôme Regard, J-L Almosnino et Mario Stanchev. Lors de nombreuses recherches avec différentes formations, il se produit sur de nombreuses scènes entre Lyon et Besançon. Il forme son jeu à l’occasion de rencontres avec Georges Garzones, Andy Sheppard, Woody Witt, Steve Potts, Franck Agulhon, Alain Debiossa, Rosario Giuliani, Didier Lockwood…

  

Stéphane Rivero, Contrebasse

Après des études à l’Université et au Conservatoire de Lyon, il se tourne peu à peu vers le Jazz. Aujourd’hui, il est devenu un acteur important de la scène lyonnaise et collabore ponctuellement ou régulièrement avec des personnalités telles que Cédric Perrot, Eric Terruel, John Bouteiller, Philippe Lejeune, Jean-Charles Demichel, Dany Doriz, Alain Brunet, Claude Tissendier, François Chassagnite, Woody Witt, John Ellis, Michel Fernandez…. Passionné par l’enseignement, il partage son activité de scène avec l’enseignement de son instrument dans de nombreuses écoles de musique de la région lyonnaise.

  

Stéphane Teyssier, Saxophone

C’est à l’âge de 10 ans, à l’écoute des disques de jazz et en rejouant les solos de ses musiciens préférés que Stéphane débute sa formation musicale.

Puis, il approfondit le saxophone avec Philippe Aubry et apprends l’ arrangement avec Bernard Struber au CNR de Strasbourg, pour ensuite obtenir son DEM au Conservatoire de Metz, où il étudie le saxophone avec Eric Barret, l’orchestration avec Jean Gobinet et rencontre Yves Torchinsky, Umberto Pagnini, Michel Perez, Mario Stanchev.

Il joue avec Steve Swallow et Carla Bley, lors d’un projet du CNR à Metz, en Allemagne et au Luxembourg.

Mais la scène est sa meilleure formation musicale, jam-session avec Wynton Marsalis au Festival de Jazz à Marciac et concert avec Pierre Boussaguet (contrebassiste de Guy Lafitte), jam-session et projet au Crescent de Mâcon. La Bourgogne l’adopte au sein du Big Band Chalon Bourgogne et des « Sourdines à l’huile ».

  

Claude Tezza, Mandoline

Titulaire du diplôme d’état de Jazz, ancien élève de l’AIMRA et de l’ENM de Villeurbanne, Claude enseigne depuis 25 ans le jazz et les musiques actuelles dans différentes structures de la région Rhône-Alpes. Musicien accompli, il joue régulièrement sur la scène régionale.